Current Students
Telephone: 613-236-1393
1-800-637-6859
Quick Links

Retour à la rechercheBack to search

Conflits identitaires

Concepts théoriques utilisés dans l'étude de la dynamique des conflits religieux et ethniques. Application de ces concepts à diverses situations. Religion, ethnicité, rapports sociaux de sexe, classe sociale et d'autres signifiants de l'identité. Besoins humains d'identité, théorie mimétique, structures de domination, mouvements ethno-nationalistes et victimisation.

Faculty of Human Sciences >> Conflict Studies

Minimize schedule Course schedule for the session: Spring / Summer 2021
Section Schedule Day Location Professor
Lecture
ECS 5501 WX00
The course is broadcast live and is recorded to be viewed later (synchronous/asynchronous mode). The student may be present online at the predetermined day and time or view the recording later.
Course offered in French
May 03 - July 23 Tuesday 17:30 - 20:30 Online Simon Latendresse
Summary

Ce cours propose une exploration théorique et empirique des conflits centrés autour des questions d’identité.?Des violences religieuses ou nationalistes aux conflits inter-ethniques du monde postcolonial en passant par les tensions sociales cristallisées dans des identités idéologiques, le cours propose de problématiser les conceptions courantes de l’identité—religion, race, nation, classeethnicité, genre—par un examen historique et anthropologique de divers processus de formation identitaire et des dynamiques conflictuelles qui les entourent. 

 

Pour ce faire, nous explorerons divers concepts théoriques interrogeant la construction de l’identité sociale, l’exclusion et l’hégémonie. Du structuralisme à la pensée postcoloniale, en passant par les approches libérales centrées sur les questions de besoins humains et de résolution des conflits, les étudiants découvriront différentes théories et épistémologies déployées dans la conceptualisation de la violence, des notions d’identités et d’altérité. 

 

Les étudiant.e.s seront invité.e.s à apprécier l’utilité et les limites de ces approches à travers une séries d’études de cas spécifiques—notamment au Pakistan, en Amérique centrale, en Afrique, mais également ici au Canada—couvrant diverses lignes de fractures identitaires de même que les différents types de conflits, militarisés ou non. 

Objectives
  •  Prendre connaissance de la pluralité des conflits centrés sur les questions identitaires, et apprécier la complexité de leurs motivations et de leur évolutions respectives. 
  • Se familiariser avec les différentes théories développées pour analyser les conflits, les différentes formes de violences politique ou sociale, les pratiques d’exclusion et de domination. 
  • Problématiser/dénaturaliser les conceptions communes d’identité/altérité en explorant les processus historiques de formation de signifiants identitaires et autres notions «?familières?» tels la religion, la race/ethnicité, l’hospitalité et l’inimitié. 
  • Pouvoir mobiliser de façon critique ces théories et concepts dans l’analyse de conflits réels existant dans une variété de contextes géographiques et historiques. 
Workload

Chaque semaine de cours sera centrée sur une série de lectures obligatoires. Chaque session comprendra un exposé magistral par l’enseignant sur une problématique spécifique, un ensemble de concepts, de théories ou thématiques développées dans ces texte, suivi d’une discussion ouverte guidée par le professeur.  

 

Les étudiant.e.s devront de plus chaque semaine remettre un court texte exprimant leurs réflexions et questionnements en lien avec ces lectures. 

 

Elles/ils devront offrir une présentation en équipe portant sur une étude de cas spécifique, afin d’appliquer de façon critique les notions vues dans le cours.  

Assessment
  • Huit essais hebdomadaires (semaines 2 à 9) d’un maximum de deux pages chacun (40% ou 5% chacun). Les essais doivent consister en une réflexion critique ou un questionnement libre portant sur des questions développées dans les lectures obligatoires. Les essais seront évalués en fonction de la pertinence du propos. Les essais doivent être soumis au plus tard le dimanche précédent à 20h00. 

  • Présentation hebdomadaire (5%) Chaque semaine, durant les huit premières semaines, deux étudiant.e.s seront invités à présenter et discuter leurs réflexions au début de chaque session, basées sur les lectures et/ou leur essai de la semaine et lancer la discussion du cours. Les étudiant.e.s seront nommé.e.s à la fin de chaque session pour présenter la semaine suivante. 

  • Une présentation en équipe portant sur une étude de cas (25%, semaines 8 et 9). Les équipes devront choisir un conflit spécifique, portant sur ou des questions identitaire, ou impliquant une importante dimension identitaire. Les étudiants devront démontrer à travers leur présentation leur capacité à engager de façon critique les concepts et théories vus dans le cadre du cours. 

  • Un travail de recherche final (30%). Le texte peut porter au choix sur une étude de cas ou une discussion théorique et doit démontrer la capacité de l’étudiant à déployer les notions vues dans le courant du semestre. Le travail sera à remettre au plus tard le 20 juillet 2021. Une pénalité de 10% sera encourue pour chaque jour de retard.