Salle des Médias
communications@ustpaul.ca
Téléphone : 613-236-1393
1-800 637-6859
Poste 2344
Liens rapides

Recherche universitaire et activisme : Collaboration entre les étudiants et étudiantes et des organismes communautaires pour des projets de justice sociale

OTTAWA, le mercredi 25 octobre 2023 — Le nouveau cours offert par l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère intitulé Innovation sociale et justice sociale comblera l’écart entre la théorie et la pratique en offrant aux étudiants et étudiantes l’occasion d’appliquer leurs acquis à l’activisme communautaire.

Les premières semaines de ce cours de premier cycle donné par la professeure Amanda Wilson seront consacrées à l’étude de la théorie, des stratégies et des outils d’innovation sociale. Après cette partie théorique en classe, la professeure formera de petits groupes de quatre ou cinq, qui entreprendront un projet à long terme en partenariat avec un organisme communautaire local.

« C’est une belle occasion de contribuer de façon créative et collaborative à des efforts réels et soutenus de justice sociale à Ottawa », a déclaré la professeure. « En travaillant avec des visionnaires communautaires, les étudiants et étudiantes comprendront mieux les enjeux de justice sociale de notre collectivité. »

Outre son aspect pratique, ce cours est unique dans la mesure qu’il donne à chaque groupe un budget de 500 $ pour aider au lancement des projets. Ces sommes proviennent du Fonds de Relance de l’Université, un fonds qui soutient des projets de recherche novateurs et des initiatives universitaires.

Agir au niveau local : résilience alimentaire, action climatique et droits territoriaux

La Coalition Against the Proposed Prison (CAPP) de Kemptville est l’un des six organismes partenaires qui travaillent avec les groupes d’étudiants et d’étudiantes, les cinq autres étant Masculinity Under Construction, Food Sharing Ottawa, l’Initiative : une ville pour toutes les femmes (IVTF), le Musée de l’histoire ouvrière et Synapcity.

La mission de la CAPP est d’empêcher le gouvernement de l’Ontario d’asphalter des terres agricoles pour construire une prison. Selon l’organisme, cette décision aura des répercussions négatives et durables sur le milieu local, la sécurité alimentaire et les possibilités de rétablissement des terres pour les Premières Nations locales. En travaillant avec la CAPP, les étudiants et étudiantes explorent ces aspects de la justice sociale.

« Nous avons beaucoup appris. Nous comprenons mieux les intérêts défendus et savons maintenant comment mettre sur pied une campagne locale pour apporter des changements », a déclaré Amelia Theriault, une étudiante participante.

Dans le cadre de leur projet, les étudiants et étudiantes ont participé à la planification d’un concert-bénéfice pour soutenir le travail de la CAPP.

« C’est merveilleux d’avoir l’occasion de collaborer avec les jeunes, car ils et elles ont toujours de nouvelles idées et beaucoup d’énergie », explique Lisette Major, membre de la CAPP. « Le fait que des étudiants et étudiantes nous aident stimule grandement nos efforts de sensibilisation. »

Ce concert-bénéfice est également l’occasion de mobiliser les gens de la communauté et de sensibiliser la population à cet enjeu. Voici les détails si vous souhaitez assister à ce concert :

 

JOINING FORCES: A Fundraising Concert to Stop the Kemptville Prison
Date : Le vendredi 3 novembre
Heure : 19 h 30
Lieu : Centre Carleton Dominion-Chalmers, 290, rue Lisgar, Ottawa
Inscription : noprison.eventbrite.com

 

L’ensemble des recettes sera versé aux projets en cours de la CAPP.

 

Pour de plus amples renseignements :
Julie Bourassa
Agente de communications, Université Saint-Paul
613 236-1393, poste 2310
jbourassa@ustpaul.ca

 



Bookmark and Share

Autres liens