Université Saint-Paul
Téléphone : 613-236-1393
1-800-637-6859
Liens rapides

 

RAPPORT ANNUEL 2018-2019

CHANGER LA FACE DU MONDE

 

Un mot de notre rectrice

Université Saint-Paul
Fiers de nos réalisations – Enthousiastes devant notre avenir!

Discerner les possibilités malgré les obstacles
Contribuer au mouvement de transformation du monde et construire une société plus forte, plus inclusive et plus humaine, voilà ce que nous nous efforçons de réaliser chaque jour à l’Université Saint-Paul (USP).

L’accent mis sur la personne tout entière
L’expérience d’apprentissage à l’Université Saint-Paul vise à mettre en valeur la personne tout entière et à aider les étudiants et les étudiantes à se découvrir et à découvrir ce qu’ils peuvent devenir : des agents de changement. Cela se réalise dans un cadre qui contribue au mouvement de transformation dans le monde et dans un contexte de justice sociale. Les étudiants et le personnel participent au débat public sur l’influence positive que les grandes religions peuvent avoir dans la société, dans la longue tradition de dialogue entre foi et raison, en examinant comment il est possible de développer un leadership institutionnel et communautaire enraciné dans une spiritualité et des valeurs chrétiennes. Notre monde a besoin de nouveaux paradigmes et de nouveaux modèles, et nous sommes convaincus que chacun, chacune de nous dispose d’un don inné pouvant contribuer à une telle réalisation.

Une saine planification
Notre campagne Orienter ensemble le changement a été ouverte au public en novembre 2018. L’Université Saint-Paul cherche à élaborer des priorités progressistes et percutantes qui lui permettront d’étendre son rayonnement et sa capacité à susciter le changement, à l’échelle tant locale qu’internationale.

Nous avons également amorcé l’élaboration de notre prochain plan stratégique : Osez le changement – Dare to change 2020-2025. Au cours de ce processus, nous nous inspirerons des valeurs fondamentales qui ont façonné et guidé l’Université Saint-Paul depuis sa fondation, alors que nous nous efforçons ensemble de « Changer la face du monde ».

La gouvernance
Les rencontres de notre Bureau des gouverneurs sont maintenant ouvertes au public. Les horaires, les structures des comités, les ordres du jour et les procès-verbaux approuvés des séances publiques sont disponibles en ligne. Le processus de révision de nos statuts a été entrepris pour répondre aux exigences de Veritatis Gaudium. 

Des stratégies de coopération

Gouvernement du Canada
Notre participation à l’Initiative des sous-ministres champions des relations universitaires nous permet d’œuvrer au renforcement des relations entre la fonction publique et l’Université Saint-Paul; de faire ressortir les possibilités de carrière pour les étudiants au sein de la fonction publique; d’accroître l’implication des membres de la fonction publique fédérale sur le campus; et de rehausser la visibilité de l’Université Saint-Paul au sein de la fonction publique fédérale, par une plus grande collaboration et une harmonisation accrue des projets de recherche collaborative. 

Relations avec les peuples autochtones
L’Université Saint-Paul appuie l’engagement pris par Universités Canada dans sa déclaration du 12 février 2018 de favoriser le renouvellement des relations entre Autochtones et non-Autochtones au Canada en examinant et en modifiant les façons de faire, les politiques, les pratiques et les structures institutionnelles de notre université.

Nous reconnaissons que les universités doivent s’impliquer davantage dans la promotion de l’important dossier de la réconciliation. Nous comprenons que les institutions ne peuvent se contenter de participer à des cérémonies et d’offrir des déclarations générales et bureaucratiques. Notre université est plutôt à l’écoute, ouverte au changement et prête à la transformation.

Nous avons mis sur pied un groupe de travail interne, amorcé la planification, effectué une enquête terrain, tenu des consultations et réalisé plusieurs projets. Toutefois, il reste beaucoup à faire.

Voici ce que nous avons réalisé à ce jour :

  • Nous avons embauché un coordonnateur des programmes autochtones;
  • Nous avons embauché deux aînés résidents;
  • Nous avons embauché du personnel enseignant autochtone;
  • Nous avons créé un nouveau cours, obligatoire pour tous les étudiants : HTP 1106 – Premiers peuples du Canada;
  • Nous avons signé une entente avec la nation Nishnawbe Aski (NAN) et Oshki-Pimache-O-Win: The Wenjack Education Institute (Oshki) pour collaborer à la lutte contre la crise en santé mentale chez les populations autochtones; cette collaboration vise l’élaboration et la mise en œuvre d’une variété de programmes pour le soutien et la formation de conseillers et de psychothérapeutes autochtones. NAN, Oshki et USP s’associent pour créer cinq nouveaux volets de programmes en santé mentale qui intégreront la culture, les traditions et les langues de la nation Nishnawbe Aski dans la formation et le perfectionnement professionnel de plus de 600 diplômés de ces programmes au cours des 5 prochaines années. Il s’agit d’une première dans les provinces ou territoires canadiens. Le résultat immédiat des programmes de formation en santé mentale de Mino-Bimaadiziwin constituera la première réponse durable, respectueuse de la culture et axée sur la communauté face à la crise de santé mentale vécue par les populations autochtones sur le territoire de la NAN, qui représente 49 collectivités, ou les deux tiers du territoire ontarien;
  • Dans le cadre de cette initiative, nous envisageons des partenariats avec le St. Mark’s College de l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université de Nipissing, l’Université des Premières Nations du Canada, ainsi qu’avec des établissements au Québec et au Nouveau-Brunswick, pour en faire un partenariat pancanadien;
  • Nous avons mis sur pied un centre d’apprentissage autochtone;
  • Nous avons assuré le financement complet d’un programme de formation pastorale autochtone;
  • Nous avons créé et accueilli une école d’été en anglais pour femmes autochtones leaders;
  • Nous avons créé un fonds pour l’octroi de bourses d’études pour les leaders autochtones.

Nous espérons que ce cheminement vers la réconciliation deviendra une réalité universelle et généralisée.

Martinique
L’Université Saint-Paul a conclu un partenariat stratégique international avec l’Institut catholique européen des Amériques (ICEA). À compter de 2019, l’USP accueillera à Ottawa des étudiants et étudiantes de l’ICEA, qui termineront leurs études de baccalauréat. En réalité, cette entente permettra aux étudiants d’obtenir leur licence (système français) et leur baccalauréat canadien. À plus long terme, les étudiants canadiens pourront de leur côté poursuivre leurs études en Martinique et obtenir également les deux diplômes. L’entente constitue aussi un encouragement à la collaboration entre les professeurs et à l’avancement du savoir. De plus, ce partenariat consolide le rôle de l’USP sur la scène internationale.

Souligner les contributions exceptionnelles

Cette année fut une année bien spéciale. Nous avons tenu plusieurs évènements pour souligner la contribution de personnes d’exception, notamment :

  • L’octroi d’un doctorat honorifique à Pierre Bergeron et à Vivian Labrie, lors de notre cérémonie annuelle de remise des diplômes;
  • La présentation de la médaille de Mazenod à Heather Eaton, professeure, et à Jan Bentham, éducatrice;
  • La remise du prix diplômée de l’année à Tanya Zayed.

Notre engagement envers nos étudiants

À titre d’un établissement d’enseignement postsecondaire, nous sommes appelés à aider nos étudiants et étudiantes à découvrir leur talent particulier, à le cultiver et à l’actualiser pour opérer des changements conscients et durables.

 

Chantal Beauvais, rectrice

Chantal Beauvais