Groupe de recherche pour la réconciliation sociale, paix juste et développement
srs@ustpaul.ca
Téléphone: 613-236-1393
Poste 2483
Liens rapides

Questions émergentes dans le domaine de l’étude sur la paix et les conflits au Canada

Appel à propositions

Questions émergentes dans le domaine de l’étude sur la paix et les conflits au Canada
Winnipeg, Manitoba
18 au 20 juin 2015

(Date limite des propositions : 1er mars 2015)

Conférence organisée par :
Études en paix et en transformation des conflits, Université canadienne mennonite
Maîtrise conjointe en paix et conflits, Université du Manitoba et Université de Winnipeg
Collège Menno Simons, Université canadienne mennonite de Winnipeg
Actuellement en consultation avec d’autres organisateurs potentiels

Cet appel à propositions se pose à partir d’un atelier tenu à l’Université Saint-Paul, à Ottawa, en mai 2014, où les participants ont recommandé l’organisation régulière (annuelle) de conférences sur l’étude de la paix et des conflits au Canada. Une réunion aura lieu à l’occasion de cette conférence pour discuter de la formation d’une association nationale.

Intervenants :
Christopher Marshall (professeur sur la justice réparatrice, Université Victoria, Wellington, Nouvelle-Zélande)
Jessica Senehi (professeure agrégée en études de paix et de conflits, et directrice associée au centre Arthur V. Mauro pour la paix et la justice, Université du Manitoba, Winnipeg, Canada)

Directives de soumission
Les résumés doivent être soumis au plus tard le 1er mars 2015 (évaluation par les pairs). Les auteurs des propositions acceptées seront avisés par courriel dès que possible.

Veuillez soumettre vos propositions à : j.derksen@uwinnipeg.ca.
Si vous avez des questions sur la conférence ou sur le processus, veuillez communiquer avec :
Maria Shokpeka : mshokpeka@cmu.ca.


Proposition de communication individuelle
Fournir un résumé de 250 mots pour les présentations individuelles (environ 20 minutes). Celles-ci seront combinées pour former des sessions de trois participants. Les présentations individuelles peuvent être sous la forme d’articles universitaires (academic papers) ou de pratiques de travail (practice work).

Proposition de panel
Les propositions de panels complets doivent inclure une brève description et justification (200 mots), avec un résumé pour chaque présentation (250 mots chacune), ainsi que les coordonnées de tous les panélistes. Les formats de session qui permettent la participation et l’engagement du public sont encouragés.

Les propositions doivent aborder les problèmes émergents de l’étude sur la paix et le conflit au Canada. Les sujets possibles sont :

  • La paix, la justice et le multiculturalisme au Canada
  • Les relations entre les Autochtones et les colonisateurs au Canada
  • Le Canada dans un contexte postcolonial
  • Les questions de genre au Canada
  • Les perspectives féministes sur les questions de paix et de justice au Canada
  • Les implications du changement climatique au Canada
  • L’extraction des ressources naturelles et la gestion au Canada
  • Les relations interreligieuses au Canada
  • Lorsque les revendications des droits de la personne de différents groupes sont en opposition
  • Éducation de la paix au Canada
  • La relation entre l’éducation de la paix dans le monde et celle effectuée au Canada
  • L’impact des programmes International Service Learning
  • Dossiers et analyses en médiation
  • Les initiatives de justice réparatrice au Canada
  • Les processus du Cercle au Canada
  • La résolution des conflits ou la transformation des conflits?
  • La paix, la justice et les technologies émergentes au Canada
  • L’utilisation de la technologie dans la promotion de la paix
  • Les cadres théoriques pour comprendre les questions de paix et de justice au Canada
  • Des efforts novateurs pour la paix et la justice au Canada


Il sera possible de soumettre deux propositions au maximum. Les propositions peuvent être faites pour des communications individuelles ou pour un panel complet. Les résumés seront évalués en fonction de leur pertinence au thème principal – cadre conceptuel, la qualité des méthodes utilisées et l’originalité. Les communications seront considérées pour une publication éventuelle dans Peace Research : The Canadian Journal of Peace and Conflict Studies. Malheureusement, aucune bourse ou aide financière ne pourra être octroyée pour le déplacement ou l’hébergement des présentateurs.


À propos de Winnipeg
Les universités à Winnipeg offrent des diplômes en études sur la paix et les conflits allant du baccalauréat au doctorat. Winnipeg se trouve au centre du Canada, en Amérique du Nord. Nous sommes connus pour notre climat plutôt extrême, mais en juin le temps est chaud et agréable. Winnipeg est une ville qui permet une grande diversité de sports, qui est riche sur les plans musical et culturel, et qui abrite le Musée canadien des droits de la personne. Une visite au Musée canadien des droits de l’homme sera proposée dans le cadre de la conférence.



Bookmark and Share

Autres liens