Salle des Médias
communications@ustpaul.ca
Téléphone : 613-236-1393
1-800 637-6859
Poste 2344
Liens rapides

Quand le professionnalisme et l’empathie ne font qu’un

C’est en décembre dernier que l’infirmière Renette Amirault-Laing, qui coordonne les services bilingues au IWK Health Centre à Halifax, savoure enfin la joie d’avoir en main son diplôme. Renette figure parmi les trente premières personnes de partout au Canada qui ont obtenu leur certificat en éthique et enjeux sociaux contemporains : immigration et intégration de l’Université Saint-Paul.

C’est d’abord grâce au Réseau national de navigation des nouveaux arrivants (N4) qu’elle ose retourner aux études après une absence de vingt-trois ans du milieu universitaire, car l’intégration des immigrants lui tient à cœur. En s’inscrivant au programme, Renette souhaitait d’abord parfaire ses connaissances en communication. D’ailleurs, le cours « Communication interpersonnelle » figure parmi ceux qu’elle a le plus appréciés, notamment en ce qui a trait aux notions qu’elle a acquises au sujet de la communication non verbale et des techniques d’interrogation, qui sont fort utiles pour dialoguer en milieu hospitalier avec les personnes qui ne sont pas tout à fait à l’aise avec l’une des deux langues officielles du Canada.

Mais ses meilleurs moments demeurent ce qu’elle appelle « nos coaching circles », ces séances de groupe virtuelles sur Zoom qui ont eu lieu pendant son stage. Des professionnels de la santé de N4 ainsi qu’une professeure de l’Université Saint-Paul ont participé à ces rencontres et lui ont apporté de nouvelles connaissances. Renette a particulièrement aimé la méthode employée par Nathalie Dupuis, qui consiste en une période de partage et une autre de réflexion; le tout se déroule dans une atmosphère de confiance et de sécurité. Pour quelle raison ? À cause de l’empathie générale qui régnait dans le groupe et qui suscitait de riches échanges.

Déterminée, la bienveillante infirmière compte bien mettre en pratique dans son travail à l’hôpital les stratégies qu’elle a acquises lors de son passage chez nous. Comme elle le dit si bien, « les cours nous ont beaucoup appris sur une population que nous connaissons peu. Plus nous allons partager nos apprentissages et nous tenir informés, plus nous serons capables de les intégrer de la meilleure manière possible ».



Bookmark and Share

Autres liens