Salle des Médias
communications@ustpaul.ca
Téléphone : 613-236-1393
1-800 637-6859
Poste 2344
Liens rapides

Le Solstice d'été : Un moment pour célébrer et rendre grâce

Par Marie-Louise Perron, Gardienne du savoir
Service des initiatives autochtones, Université Saint-Paul

Nous voilà rendus à la Lune des fraises, au Solstice d’été - la journée la plus longue de l’année !

C’est le temps des grands rassemblements autochtones, des cérémonies où les familles et les communautés se réunissent pour rendre grâce au Créateur, pour célébrer nos cultures, nos réalisations. On se rappelle aussi qu’il n’y a pas si longtemps, nos rassemblements et cérémonies étaient interdits…

En ce temps de pandémie COVID-19 qui sévit, les gens qui viennent de vivre pour la première fois quelques mois de contraintes sur leurs déplacements, leurs vies sociales et spirituelles devraient être en mesure d’avoir une petite idée de ce qu’ont vécu les peuples autochtones pendant des décennies de confinement physique illégal, d’interdiction de nos rassemblements, de nos cérémonies sous peine d’emprisonnement, de pertes de nos proches par décision des autorités civiles appuyées par les instances ecclésiastiques.

Donc, à ce moment de l’année alors que la chaleur de l’été nous appelle à la détente et nous attire comme le tournesol s’oriente vers le soleil, il est bien de se souvenir de l’enseignement de la fraise, ce petit fruit délectable qui nous sert à la fois de nourriture et de médecine pour le corps. Sa forme de cœur nous rappelle de nous comporter avec gentillesse avec toutes nos relations, pas juste les humains, mais avec tout ce qui existe. Car les humains sont de loin les plus faibles de tous les êtres : nous dépendons de toute la création pour survivre, tandis que le reste de l’Univers, lui, peut continuer à évoluer en toute harmonie sans nous.

Portez-vous bien, soyez gentils avec toutes nos Relations, et bon été !



Bookmark and Share

Autres liens