Groupe de recherche pour la réconciliation sociale, paix juste et développement
srs@ustpaul.ca
Téléphone: 613-236-1393
Poste 2483
Liens rapides

Rapport du séminaire du midi

Gestion de conflits en milieu de travail

Date : 3 mars 2015

Heure : midi à 13 h 15

Conférencière : Jennifer Jones-Patulli

Points discutés

Mme Jones-Patulli est une médiatrice  professionnelle, coach en matière de conflits et consultante en organisation. Elle est actuellement une professionnelle de la gestion de conflit avec l’Agence des services frontaliers du Canada. S’appuyant sur le travail de Mary Parker Follett, Mme Jones-Patulli utilise la négociation intégrative, qui met l’accent sur une approche fondée sur la perspective de la résolution de conflits. La négociation intégrative propose que toutes les parties d’un conflit ont raison, mais possèdent les bonnes réponses aux différentes questions à partir de différents points de vue. Le rôle du médiateur dans de telles situations est de faciliter un processus approprié qui permet aux parties de résoudre leur conflit à l’avenir, en utilisant un dialogue pour défaire les différentes questions, les enjeux et perspectives. Cette approche est à l’opposé du modèle de compromis de la résolution de conflits, car le compromis peut entraîner la réapparition de conflits. Comme Mme Jones-Patulli le reconnaît, la négociation intégrative n’est pas applicable, puisqu’elle est plus appropriée pour des relations courantes, plutôt que dans le cadre de disputes transactionnelles. Au gouvernement fédéral, l'approche de Mme Jones-Patulli est tout à fait unique; en effet, la plupart des médiateurs du gouvernement s’appuient sur des modèles fondés sur les intérêts et la perspicacité de résolution de conflits, plutôt que sur l’approche favorisée par Mme Jones-Patulli, la négociation intégrative.

Commentaires des participants

  • Les participants ont vraiment apprécié l’occasion d’être éduqués sur les bases du monde réel et des applications à partir du point de vue d’une professionnelle de la résolution de conflit, y compris les applications pratiques de la formation TPN.
  • Plusieurs participants ont fait part de la nécessité d’améliorer la publicité pour les séminaires.
  • La discussion du processus a été soulignée, ainsi que la prise en compte systématique des conflits dans les environnements de travail.
  • Le séminaire a fourni un aperçu utile des différents rôles et responsabilités des praticiens de résolution de conflits.
  • Certains participants ont exprimé un désir d’avoir des séminaires du midi qui traitent des questions autochtones.
  • D’autres participants ont exprimé leur intérêt pour les négociations patronales-syndicales au sein du gouvernement fédéral.
  • Un participant serait intéressé par un séminaire du midi ou une séance d’information sur les voies de carrière au sein de la résolution de conflits, CR, comme CRP.
  • L’aperçu de litinéraire de carrière de Mme Jones-Patulli jusqu’à l’obtention de son poste actuel a été particulièrement utile.
  • La présentation a démontré une forte relation entre le milieu universitaire et le côté pratique.

Impression générale de la rétroaction des participants :

  • Plusieurs des participants ont fait partie la formation TPN, illustrant l’applicabilité des séminaires du midi au-delà des étudiants de l’université Saint-Paul
  • Certains participants ont critiqué l’horaire du séminaire – 12h10 à 12h50 a été suggéré comme étant plus approprié pour ceux qui sont inscrits à la formation TPN
  • Très bonne présentation qui a relié les parties théorique et pratique de la discussion de la résolution de conflits