Salle des Médias
communications@ustpaul.ca
Téléphone : 613-236-1393
1-800 637-6859
Poste 2344
Liens rapides

Étudiante en vedette : Annie Dori

Par Annie Dorie, diplômée de 2021, B.A. spécialisé en Relations humaines et spiritualité

Depuis 25 ans, je suis femme de militaire, et à ce titre, j’ai habité plusieurs villes du Canada, de Victoria, en Colombie-Britannique, à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Pendant tout ce temps, j’ai rencontré beaucoup de personnes. J’ai vu de nombreux militaires aux prises avec un trouble de stress post-traumatique ou anxiété, et j’ai entendu beaucoup de leurs témoignages.

Lorsque nous avons été postés à Ottawa, en 2016, des problèmes de santé m’empêchaient de poursuivre ma carrière en éducation de la petite enfance. Puisque mon plus jeune entrait en prématernelle, j’ai décidé d’en profiter pour retourner aux études et faire un changement de carrière. Je ne savais pas à quoi m’attendre, puisque j’ai des troubles d’apprentissage, mais à travers l’Université d’Ottawa, j’ai pu profiter d’accommodements qui m’ont aidée dans mon apprentissage.

J’ai toujours aimé écouter les gens et les aider. J’ai trouvé à l’Université Saint-Paul un programme en Relations humaines et spiritualité qui me permettrait d’offrir de la thérapie à des militaires et à leur famille. Je pourrais ainsi redonner à la communauté militaire, qui m’a aidée à me développer au fil de ces années.

Comme mère de six enfants, je n’ai pas toujours trouvé facile d’étudier à temps plein. Je devais être très organisée et bien planifier les repas, les tâches ménagères et les activités et travaux scolaires des enfants. J’ai aussi pris l’habitude de faire mes propres travaux scolaires en les recevant, plutôt que d’attendre à la dernière minute. Tout ça a fait une très grosse différence.

Une importante difficulté s’est ajoutée durant la deuxième année de mon programme de baccalauréat spécialisé : mon mari est parti en mission pendant six mois sur un navire de l’armée canadienne. Je devais non seulement m’occuper de mes études à temps plein, mais en plus, je devais m’occuper de la maison et de mes enfants. Grâce aux habitudes que j’avais déjà prises et à la collaboration de mes enfants, nous avons tous réussi à traverser cette période difficile.

À l’USP, j’ai pu rencontrer des étudiants extraordinaires qui partagent les mêmes idées que moi et qui sont devenus de très bons amis. Les professeurs sont compréhensifs, et travailler avec eux est un plaisir. Ils sont aussi très passionnés par rapport à la matière qu’ils enseignent. De plus, le petit nombre d’étudiants par classe a fait en sorte que je me sentais comme une personne, et non comme un numéro.

Maintenant que j’ai terminé mon baccalauréat spécialisé en Relations humaines et spiritualité et un certificat pour le microprogramme en Protection des mineurs et des personnes vulnérables, j'ai été accepté pour le programme de maîtrise en counselling et spiritualité. Je suis heureuse de dire à mes enfants et à tous ceux qui se demandent s’ils devraient continuer leurs études : « Si je peux y arriver, tout le monde peut! »

Je suis reconnaissante et remercie mon mari, mes enfants, mes amis et ma famille pour tous leurs encouragements et leur soutien dans cette aventure.



Bookmark and Share

Autres liens