Liens rapides

Conférence publique gratuite : "Qui va prendre soin des baptisés?"

Bien entendu, les personnes qui ont été victimes d'abus de la part d'un prêtre, d'un religieux ou d'une religieuse sont les victimes primaires et notre attention et soin doivent être dirigés vers elles en premier lieu. Mais les abus ont un effet de propagation et, finalement, c'est tout le peuple de Dieu qui souffre de cette crise. Les familles et les amis des victimes, mais aussi ceux des abuseurs; les prêtres et les évêques qui n'ont pas commis d'abus et qui ne les ont pas dissimulés; et finalement nous tous et toutes :  les baptisé-e-s.

Certain-e-s ne supportent pas le choc et vivent dans le déni, d'autres dans la colère, mais tous et toutes se trouvent dans une situation de deuil. En plus, pour tout-e-s les baptisées la confiance a été fortement ébranlée. Méfiance à l'égard de la structure hiérarchique de l'Église, méfiance à l'égard des prêtres et des religieux. De temps à autre, méfiance à l’égard de Dieu. L'Église ne pourra plus jamais être ce qu'elle était autrefois ; la participation des laïcs sera nécessaire également au niveau de la prise de décision ; la réflexion théologique devra partir de la perspective des victimes, des pauvres, des opprimés, de ceux qui souffrent; les prêtres et les religieux devront être formés différemment si nous voulons éviter le cléricalisme et des procédures et politiques de protection devront être mises en œuvre. Ce n'est qu'ainsi que la confiance peut être restaurée et que l'évangile peut être mis en pratique.

Joignez-vous à nous le 24 mai 2021, de 9 h à 10 h 15 (HAE), pour une conférence publique de la professeure Karlijn Demasure, directrice du Centre de protection des mineurs et des personnes vulnérables à l’Université Saint-Paul (Ottawa, Canada).

Voici le lien pour s’inscrire uniquement à la conférence publique : https://forms.office.com/r/nsx1bLfi0g

Karlijn Demasure est titulaire d’un doctorat en théologie (Ph.D., STD) de l’Université de Louvain (Belgique). Elle a été doyenne de la Faculté des sciences humaines (2010-2014) et de la Faculté de philosophie (2011-2014), à l’Université Saint-Paul, Ottawa, Canada. Elle y a occupé la chaire de recherche Sisters-of-Our-Lady-of-the-Cross en études sur la famille chrétienne (2008-2014). En 2014, elle a accepté le poste de directrice exécutive du Centre pour la protection de l’enfance à l’Université pontificale grégorienne de Rome. Depuis 2019, elle est professeure titulaire et directrice du Centre de protection des mineurs et des personnes vulnérables de l’Université Saint-Paul.



Bookmark and Share