Centre de Recherche sur le Conflit
Téléphone : 613-236-1393
1-800 637-6859
Poste 2519
Liens rapides
Print Imprimer

À propos du Centre

Le Centre de recherche sur le conflit est un centre de recherche multidisciplinaire qui regroupe des chercheurs dont les programmes de recherche s’articulent autour de la thématique suivante : « Conflits et perspectives critiques sur la justice sociale et la paix ». Cette thématique comporte quatre axes :

1) Un axe philosophique : analyse critique des concepts et des pratiques relatifs aux conflits et à la paix. Dimensions morales du conflit et de la résistance. Idéologies, conflits et démocratie. Histoire, mémoire et temporalité du conflit et de la paix. Conflits et changements sociaux.

2) Un axe politique : sécurité, conflit et consolidation de la paix. Analyse des tendances contemporaines. Examen critique des théories politiques sur la reconstruction de l’État et sur les interventions postconflit. Théories et conceptions de l’État, de la sécurité, de la paix. Géopolitique du conflit et de la paix.  

3) Un axe justice sociale/droits de la personne, qui se divise en deux volets :

a) Conflits, aide humanitaire, réfugiés et personnes déplacées : aspects politiques, économiques et idéologiques de l’aide humanitaire. Analyse critique des pratiques et des protections juridiques pour les réfugiés et personnes déplacées.

b) Conflits, réconciliation et justice : conceptions de la réparation et de la restitution. Réconciliation et justice : justice réparatrice, droit et justice sociale. Réconciliation postconflit : rapport entre individuel et collectif. Examen critique des conceptions psychologiques de la consolidation de la paix. Conflits, réconciliation et répartitions des richesses. Inégalités et conflits.

4) Un axe économique : conflits et économie : marché et rôle de l’État. Marché, souveraineté et justice. Rôle des organismes de régulation internationale. Logique financière et conditions culturelles : financiarisation et contractualisation des rapports juridiques, rapports sociaux de travail et pratiques politiques. Économie de marché, gouvernance et type anthropologique des acteurs du conflit.

Le Centre est dirigé par un conseil d’administration. Les membres actuels du conseil sont :

  • Jean-François Rioux (Directeur)
  • Hélène Tessier
  • Anna Sheftel
  • Geneviève Parent 

 

Message du Conseil

Nous sommes heureux de présenter le Centre de recherche sur le conflit. Le Centre constitue un lieu de réflexion sur le conflit dans ses dimensions plurielles, avec une attention particulière aux conflits interethniques et interreligieux, en conformité avec les champs de spécialisation de l’Université Saint-Paul. Le conflit, au sens où il relève des activités de recherche du Centre, recouvre un ensemble de situations qui recoupent les domaines de recherche et d’enseignement de l’ensemble des facultés de l’Université. Il inclut les conflits communautaires, les conflits au travail, les conflits politiques, les conflits juridiques et les conflits violents.

Le Centre vise à promouvoir la recherche sur le conflit dans un cadre interdisciplinaire. Il a aussi pour objectif de susciter un intérêt pour l’étude des dimensions pratiques du conflit et des modalités d’intervention en situation de conflit, en lien avec la réflexion théorique, l’engagement démocratique et la justice sociale. Il regroupe des chercheurs de l’Université Saint-Paul et des chercheurs associés et organise plusieurs événements scientifiques. Vous êtes cordialement invités à consulter régulièrement notre site et à vous joindre à nous lors de nos activités. 

Hélène Tessier

 

Réseau

Les membres du Centre de recherche sur le conflit sont rattachés aux différentes facultés de l’Université Saint-Paul, ainsi qu’à divers partenaires extérieurs et bailleurs de fonds, dont :

  • le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada;
  • le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture;
  • le Centre de recherches pour le développement international;
  • la Fondation John Templeton;
  • l’Institut Nord-Sud;
  • York University Centre for International and Security Studies;
  • le Centre européen pour la paix et le développement (Belgrade);
  • le Conseil pour l’avancement des agents de développement autochtones (CANDO);
  • University of Oxford Refugee Studies Centre;
  • Brookings Institution (projet sur les déplacements internes);
  • le Laboratoire Psychanalyse, Santé, Travail-Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris);
  • le Centre de recherche sur les relations entre le risque et le droit, Faculté libre de droit, Université Catholique de Lille;
  • la Fondation Jean Laplanche, Institut de France;
  • le Réseau d’étude sur la globalisation et la gouvernance internationales et les mutations des États et des nations (REGIMEN);
  • le Laboratoire de recherche sur la gouvernance : territoires et communication (LARGOTEC).
  • Institut d’études européennes – Université Babes Bolyai
  • Université de Cluj-Napoca, Roumanie