Bureau des diplômés et du développement
Téléphone : 613-236-1393
1-800-637-6859
Poste 2539
Liens rapides
Print Imprimer

Dons annuels

Dons à court terme : argent comptant, chèque, carte de crédit, chèque antidaté, déduction sur salaire, en ligne.

Des dons comptants vous procurent la satisfaction de constater immédiatement les bienfaits de votre don. Des dons et des promesses de don à l’Université Saint-Paul peuvent être effectués en argent comptant, par chèque, par chèque antidaté et par carte de crédit. Les membres du personnel de l’Université Saint-Paul peuvent encore opter pour une déduction à même leur rémunération, en cliquant ici afin d’imprimer le formulaire requis.

Dons mensuels automatiques

Les donateurs apprécient de plus en plus le fait de pouvoir faire des dons mensuellement et de savoir que leur appui manifesté tout au long de l’année nous aide à des fins de planification. Vous pouvez effectuer des promesses de dons mensuels automatiques par voie électronique, soit en appelant au numéro sans frais de l’Université Saint-Paul (1 800 637-6859) ou au 613 236-1393, poste 2293, soit en cliquant ici afin d’imprimer le formulaire requis.

Dons en nature : actions, bons, fonds communs de placement

Actions, bons, fonds communs de placement
Faire don de valeurs publiquement enregistrées, telles que des actions, des bons ou des fonds communs de placement, constitue désormais une façon courante d’effectuer un don, car de tels dons sont exempts d’impôt sur des gains de capitaux. On peut alors recevoir un reçu d’impôt correspondant à la valeur au marché des dons en question, et ce, le jour même du transfert légal à l’Université Saint-Paul.

Patrimoine immobilier, œuvres d’art, équipement, volumes, manuscrits

Propriété, volumes, manuscrits, œuvres dart

L’Université Saint-Paul accepte tout autant des dons en nature, tels que des biens-fonds, des volumes, des manuscrits et des œuvres d’art. Vous recevrez alors un reçu d’impôt équivalant à la valeur au marché de ces dons, telle qu’elle est estimée par des évaluateurs qualifiés à cet effet.

Pour plus d’information concernant ces dons, contactez André Beaudry, au Bureau des anciens et du développement.

Dons en valeurs

DE BONNES NOUVELLES POUR LES DONATEURS CANADIENS

Le budget fédéral de 2006 a rendu les dons en valeurs plus alléchants que jamais. Le 2 mai 2006, en effet, le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, annonçait que le gouvernement allait désormais exempter immédiatement de l’impôt sur les gains de capitaux les dons en valeurs publiquement enregistrées effectués en faveur d’œuvres de charité reconnues.

Les universités et autres organisations caritatives ont tout intérêt à bénéficier de l’exemption de l’impôt sur les gains de capitaux pour des dons en valeurs publiquement enregistrées. Ce changement de politique fiscale profitera de façon fort intéressante à de nombreux donateurs potentiels, engendrant ainsi pour de nombreuses personnes de nouvelles occasions de s’engager en faveur de l’enseignement et de la recherche innovatrice de l’Université Saint-Paul.

Un don en nature de valeurs permet aux donateurs éventuels d’être témoins de la rentabilité de leur don tout au long de leur vie et de mener à bien leurs visées philanthropiques, tout en bénéficiant du même coup des avantages immédiats de la non-imposition. Si l’on donne des actions, des bons et des fonds communs de placement à l’Université Saint-Paul, on élimine pour autant la taxation sur gains de capitaux imposée sur la valeur ajoutée. Combinée avec le crédit d’impôt pour don de charité, une telle économie n’a rien d’insignifiant. Le crédit d’impôt pour don de charité pourrait même, à l’occasion, dépasser les coûts de l’investissement initial.

Par exemple :
Mme Tremblay désire offrir 1 000 $ à l’Université Saint-Paul. Elle est détentrice d’actions évaluées, au prix courant, à 1 000 $, qu’elle s’est procurées à 400 $ il y a quelques années. Ce qui signifie un gain de capital de 600 $. Parce que Mme Tremblay donne ses parts directement à l’Université Saint-Paul, elle est du même coup susceptible de recevoir un reçu pour don de 1 000 $ et elle n’aura pas à verser d’impôt sur ses gains de capitaux. Si par ailleurs elle avait vendu ses actions et en avait donné le produit de la vente, elle aurait été imposable sur 300 $ (50 % x 600 $) du gain effectué.

Un donateur peut ainsi transférer ses valeurs à l’Université Saint-Paul en trois étapes :

  1. Transférer ses parts à l’Université Saint-Paul par mode électronique;
  2. Remettre à l’Université Saint-Paul le certificat garantissant la part au nom du donateur, accompagné du mandat légal permettant à l’Université de transférer les parts;
  3. Réenregistrer les parts au nom de l’Université Saint-Paul.

Le personnel du Bureau des anciens et du développement s’emploiera, avec les anciens et les amis, de concert avec leurs conseillers financiers et légaux, à déterminer la procédure idéale pour chaque personne et à la guider à travers les méandres du processus. Comme pour tout don, le donateur ou la donatrice peut spécifier l’usage à faire des valeurs en question, ou bien verser le don sans en spécifier l’usage.

Pour toute information à cet égard, contacter André Beaudry, Bureau des anciens et du développement.

Don en mémoire ou en hommage à un collègue, un ami, un être cher

Dons partagés

Votre compagnie peut prendre part à votre don, partager votre générosité. Doublez ainsi l’impact de votre don!

Plus de 500 compagnies encouragent leurs employés et leurs retraités à appuyer leurs universités et collèges en offrant d’harmoniser leur part à la leur en faveur de leur alma mater. Pour tirer avantage du programme d’harmonisation à parts égales de votre compagnie, parcourez les étapes suivantes :

  1. Si votre compagnie consent à égaler votre don, demandez au responsable des dons planifiés ou à votre bureau de ressources humaines de vous fournir un formulaire d’inscription;
  2. Remplissez ce formulaire. Postez-le avec votre don à l’Université Saint-Paul. Si vous avez déjà effectué votre don, remplissez et postez votre formulaire sans délai.

Le conjoint ou la conjointe, le veuf ou la veuve d’un employé, ou un membre du Bureau de direction peuvent aussi bénéficier d’un don harmonisé à parts égales.