Sœur Bonnie MacLellan, Diplômée de l’année 2018-2019 de l’Université Saint-Paul

L’Université Saint-Paul est heureuse d’annoncer que le prix Diplômée de l’année 2018-2019 sera remis à Sœur Bonnie MacLellan, CSJ. Sœur MacLellan a obtenu un doctorat en droit canonique à l’Université Saint-Paul au printemps 2018, recevant du même coup la Médaille d’or du Gouverneur général. Elle avait d’abord obtenu une maîtrise et une licence en droit canonique à l’Université Saint-Paul en 2013. Chef de file respectée dans le domaine des soins de santé catholiques au Canada, Sœur Bonnie accomplit actuellement son quatrième mandat à titre de supérieure générale de la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Sault-Sainte-Marie.

Sœur Bonnie a consacré près de 50 ans de sa vie au ministère des soins de santé et à la pastorale dans l’Église. Après avoir obtenu son diplôme de sciences infirmières de la Sudbury Regional School of Nursing en 1972, elle a œuvré en offrant des soins directs et un leadership en gestion des soins infirmiers dans divers domaines, notamment la santé au travail, les soins intensifs, l’administration des services de santé et la santé publique. Dépassant les frontières de la discipline des soins infirmiers, Sœur Bonnie a élargi la portée de son engagement aux domaines du développement humain et organisationnel.

La formation clinique et universitaire de Sœur Bonnie lui a permis de devenir une chef de file inspirante du ministère catholique de la santé. L’Alliance catholique canadienne de la santé lui a décerné en 2018 son Prix pour l’ensemble des réalisations, soulignant sa contribution au ministère catholique de la santé, son mentorat auprès de nombreux leaders dans le domaine des soins de santé, ainsi que sa contribution aux nombreuses collectivités auprès desquelles elle a œuvré en Ontario. Dans les divers rôles de leadership qu’elle a occupés à l’échelle locale, provinciale et nationale, Sœur Bonnie a toujours prôné le respect des valeurs catholiques dans les services offerts aux personnes vulnérables, pauvres, âgées et en fin de vie.

Les thèses de maîtrise et de doctorat de sœur Bonnie représentent d’importantes contributions au développement des connaissances et de la compréhension du parrainage canonique dans le ministère catholique de la santé. Ses travaux ont été particulièrement utiles dans le contexte social et politique actuel, où les instituts religieux transfèrent la gouvernance et la gestion de leurs services à des conseils et à des équipes de haute direction laïques, et où les gouvernements se demandent s’il convient de continuer d’appuyer les soins confessionnels dans une société de plus en plus laïque.

Sœur Bonnie est également directrice du Centre de services canoniques de la Faculté de droit canonique de l’Université Saint-Paul. Elle offre des conseils canoniques aux membres de l’Église, évêques et supérieurs religieux qui font face à des problèmes liés à la stabilité financière, à la décroissance et à d’autres défis urgents. En tant que canoniste, Sœur Bonnie œuvre assidûment au service de l’Église en répondant aux besoins de consultation et de formation canoniques des diocèses et des instituts religieux.

Sœur Bonnie a apporté des contributions exceptionnelles à son domaine d’expertise et au mouvement de transformation de l’Église et de la société. Elle est un exemple remarquable de personne passionnée, dont l’engagement et le dévouement aident à bâtir un monde meilleur, plus humain. Toutes nos félicitations à Sœur Bonnie MacLellan pour ce prix grandement mérité.

 

Francis G. Morrisey, OMI  

« C’est avec un très grand plaisir que j’ai appris l’attribution à Sœur Bonnie MacLellan du Prix diplômée de l’année de l’Université Saint-Paul 2018-2019.

Tout au long de sa vie, Sœur Bonnie a marqué le milieu des soins de santé en Ontario, dans des domaines comme la santé au travail, les soins intensifs, l’administration des services de santé et la santé publique.

L’Alliance catholique canadienne de la santé lui a décerné en 2018 son Prix pour l’ensemble des réalisations, soulignant sa contribution au ministère catholique de la santé, particulièrement par son mentorat auprès de nombreux leaders dans le domaine des soins de santé.

Elle a obtenu un doctorat en systèmes humains et organisationnels, ou théories de la gestion et du leadership. Elle a ensuite étudié le droit canonique à l’Université Saint-Paul, où elle a obtenu un doctorat en droit canonique. Sa thèse, portant sur le parrainage des soins de santé catholiques en Ontario, lui a valu la médaille d’excellence du Gouverneur général. Sœur Bonnie a également joué un rôle déterminant dans la création du Centre de services canonique de l’Université Saint-Paul.

Elle a assumé de nombreux rôles de direction auprès de la Société catholique ontarienne de la santé, ainsi que d’Emmanuel Care (anciennement le Catholic Health Ministry of Saskatchewan).

En tant que Sœur de Saint-Joseph, Sœur Bonnie a occupé de nombreux postes de leadership. Elle est actuellement supérieure générale de sa communauté, les Sœurs de Saint-Joseph de Sault-Sainte-Marie, assumant son quatrième mandat comme dirigeante élue de la communauté (huit ans avant ses études à l’Université Saint-Paul, puis élue de nouveau après pour deux autres mandats de quatre ans). Grande oratrice, elle est souvent invitée à prendre la parole devant des fournisseurs de soins de santé.

C’est un véritable honneur pour l’Université Saint-Paul de pouvoir compter Sœur Bonnie parmi ses diplômés. »

Francis G. Morrisey, OMI

     
John A. Renken  

« Sœur Bonnie MacLellan, CSJ, a vraiment mérité le Prix diplômée de l’année 2018-2019 de l’Université Saint-Paul. Avec générosité, elle a consacré toute sa vie au service de la communauté. Elle a constamment plaidé pour des soins de santé de qualité, particulièrement pour les personnes les plus vulnérables et les plus démunies, les personnes exclues et marginalisées. Elle est une chef de file reconnue et compatissante dans sa communauté religieuse, les Sœurs de Saint-Joseph de Sault-Sainte-Marie. Elle a également atteint l’excellence dans ses études universitaires. Elle a soutenu avec distinction sa thèse doctorale en droit canonique à l’Université Saint-Paul, intitulée Canonical Sponsorship of Catholic Health Care in the Province of Ontario, Canada: How to Retain Catholic Organizational Identity While Delivering Quality Health Care. Sa générosité, son enthousiasme et son excellence aux études sont également manifestes dans son désir d’œuvrer à titre de professeure auxiliaire à la Faculté de droit canonique. Nous félicitons chaleureusement notre diplômée de l’année de l’Université Saint-Paul 2018-2019. »

John A. Renken
Doyen, Faculté de droit canonique

 

Créé en 1993, le prix Diplômé(e) de l’année reconnaît les réalisations et le talent remarquable de diplômés de l’Université Saint-Paul. Le prix est décerné à des diplômés qui se sont distingués par leur contribution exceptionnelle à leur communauté et à la société. Ces personnes partagent des valeurs qui correspondent à la mission que s’est donnée l’Université Saint-Paul, soit de contribuer de façon créative à l’humanisation de la société.

 

Anciens diplômées et diplômés de l’année

2017-2018

Tanya Zayed, Maîtrise en études de conflits 2008
Consultante et militante dans le domaine de la protection de l’enfance

2016-2017

Mgr Donald Bolen, Baccalauréat en théologie 1989
Archevêque de Régina

2015-2016

Jean La Rose, Baccalauréat en communications sociales 1978
PDG, Aboriginal Peoples Television Network (APTN)

2014-2015

Hazel Markwell, Doctorat en théologie 2001
Directrice, Centre for Clinical Ethics

2013-2014

Gil Rémillard, Baccalauréat en philosophie 1965
Président fondateur, Forum économique international des Amériques

2012-2013

Françoise Lagacé, Baccalauréat en philosophie 1965
Animatrice de pastorale, archidiocèse de Gatineau
Gilles Lagacé, Baccalauréat en philosophie 1965, Baccalauréat en théologie 1970, Maîtrise en sciences de la mission 2004
Conseiller en relations de travail (retraité)
Isabelle Lagacé, Certificat en communications sociales 1997
Direction des communications et des affaires corporatives, Cégep de l’Outaouais

2011-2012

Mgr André Drouin, P.H., Baccalauréat en philosophie 1958, Maîtrise en pastorale 1979
Pasteur, paroisse Sainte-Anne, Ottawa (décédé)

2010-2011

P. Isaac-C. Martinez-Chuquizana, M.S.A., Maîtrise en sciences de la mission 1993
Animateur général, Missionnaires des Saints-Apôtres

2009-2010

Élisabeth Jeannine Lacelle, Baccalauréat en théologie 1967, Licence en théologie 1967
Professeure émérite, Université Saint-Paul

2008-2009

Son Éminence le cardinal Francis George, o.m.i., Maîtrise en théologie 1971
Archevêque de Chicago (décédé)

2007-2008

Alain Gourd, Baccalauréat en philosophie 1966, Maîtrise en philosophie 1968
Fondateur, président et chef de la direction de BCE Média (décédé)

2006-2007

Révérende Canon Michelle Staples, lieutenant-colonel des Forces armées canadiennes, Baccalauréat en théologie 1995, Maîtrise en théologie 1996
Aumônier du commandement, Marine royale canadienne

2005-2006

Mgr Roger Ébacher, Licence en théologie 1961
Archevêque émérite, archidiocèse de Gatineau

2004-2005 

Michel Brazeau, Baccalauréat en théologie 1987
Directeur principal, École de la fonction publique du Canada

2003-2004

Sr Marie-Paule Couturier, f.m.a., Maîtrise en droit canonique, Licence en droit canonique 1991
Vice-chancelière, archidiocèse de Halifax-Yarmouth (retraitée)

2002-2003

Mgr Patrick Powers, P.H., Baccalauréat en théologie 1987
Secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques du Canada

2001-2002

Kirby Kranabetter, Master of Pastoral Studies 1993
Conseiller chargé des relations avec la clientèle, Bruyère soins continus

2000-2001

Pierre Bergeron, Baccalauréat en théologie 1970
Éditeur et chroniqueur, Le Droit

1999-2000

Sr Helen Prejean, CSJ, Maîtrise en éducation religieuse 1973
Auteure/militante pour les droits de la personne

1998-1999

P. Roger Guindon, o.m.i., Licence en philosophie 1943, Baccalauréat en théologie 1945, Doctorat en théologie 1954
Fondateur, Université Saint-Paul (décédé)

1997-1998

Mgr Vernon James Weisgerber, Baccalauréat en philosophie 1958, Licence en philosophie 1959
Archevêque émérite, archidiocèse de Winnipeg

1996-1997

Sr Monique Picard, SGM, Certificat en théologie 1994
Sœurs de la Charité de Montréal (Sœurs Grises)

1995-1996

Frances Boire-Carrière, Baccalauréat en théologie 1974, Licence en philosophie 1976
Directrice, Ressources humaines, Banque du Canada

1994-1995

P. Jean Monbourquette, o.m.i., Baccalauréat en théologie 1957, Licence en théologie 1959
Professeur, Université Saint-Paul (décédé)

1993-1994

F. Réjean Gadouas, o.m.i., Certificat en théologie 1982
Fondateur de La Manne de l’Île et cofondateur du Gîte Ami

Chaque don compte

down Faites un don