Université Saint-Paul
223, rue Main
Ottawa (Ontario) Canada
K1S 1C4
1 800 637-6859
info@ustpaul.ca
Liens rapides

Offres d'emploi

‹ Retour

Gestionnaire des programmes d'études

Télécharger le PDF Dtails

Unité administrative :
Superviseur :
Heures : 35.00



Fonctions :

POSTE VACANT

TITRE DU POSTE:

Gestionnaire des programmes d’études

UNITÉ ADMINISTRATIVE:

Vice-rectorat à l’enseignement et à la recherche

SUPÉRIEUR IMMÉDIAT :

Vice-recteur à l’enseignement et à la recherche

HORAIRE DE TRAVAIL:  

35 heures par semaine

DATE DE CLÔTURE :

11 février 2013

Échelle salariale (35 heures par semaine):

Minimum: 51 000.00$     Maximum: 66 000.00$

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de présentation à André Lacaille, Directeur des ressources humaines alacaille@ustpaul.ca au plus tard le 11 février 2013.

DESCRIPTION DE FONCTIONS

SOMMAIRE DES RESPONSABILITÉS

Relevant du vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, le gestionnaire des programmes d’études contribue pleinement à l’élaboration des priorités scolaires, au développement et à la gestion globale du secteur de l’enseignement en vue d’assurer la croissance et le succès de l’Université Saint-Paul.

De plus, il participe pleinement à la planification stratégique de l’Université, à l’établissement des priorités, à la formulation des politiques et règlements. Plus spécifiquement, il assure un encadrement et un appui adéquats à l’élaboration, à l’analyse, à l’évaluation et à la livraison des programmes de formation de l’Université Saint-Paul.

Ce mandat se caractérise par l’importance accordée à l’appui d’une offre de programmes et de services d’enseignement de grande qualité. Il s’assure que les programmes soient conformes aux normes reconnues, en plus de veiller au développement des projets d’initiatives devant contribuer au développement et à la mise à jour des programmes.

Détails des responsabilités

  1.  Participer directement à la planification et au développement de nouveaux programmes d’études.
  2. Gérer le processus des demandes de modifications et de création de programmes avec minutie et célérité pour présentation aux différentes instances d’approbation.
  3. Superviser le travail des différents intervenants dans les unités scolaires lors de demandes de modifications et de création de programmes d’études.
  4. Coordonner les activités d’évaluation périodique des programmes d’étude
  5. Analyser les méthodes  et outils de travail pour la modification ou la création de programme, en implantant de nouvelles méthodes et de nouveaux outils au besoin.
  6. Proposer des procédures d’archivage pour toute documentation relative à son mandat et en assurer l’application.
  7. Fournir un leadership et une orientation aux différentes unités scolaires afin que celles-ci puissent être en mesure d’évaluer la pertinence et la justesse de leurs programmes d’études, notamment en regard des résultats d’apprentissage attendus pour chacun des programmes d’études. Former le personnel dans les unités scolaires à cet effet.
  8. Encadrer les équipes professorales chargées d’enseigner les cours de la formation fondamentale.
  9. Transiger avec les conseils scolaires, les collèges et les autres universités pour ce qui est des ententes interinstitutionnelles d’arrimage, de partenariat, de partage des ressources et autres, en plus d’analyser les programmes aux fins d’équivalence.
  10. Assurer la relève du vice-recteur à l’enseignement et à la recherche dans une série de fonctions administratives et agir ainsi en son nom.
  11. Agir à titre d’expert-conseil en ce qui a trait à tous les aspects reliés aux programmes d’études, ainsi qu’à toute question relative à l’interprétation des règlements.
  12. Agir en tant qu’expert-conseil dans le développement des outils de travail ainsi que diriger et autoriser les accès aux nouveaux outils afin d’assurer l’efficience des opérations.
  13. Participer à la gestion intégrée du site internet et des autres outils de communication (annuaire, répertoire, prospectus, etc.).
  14. Coordonner les activités du Comité des études de premier cycle et du Comité des études supérieures, en plus d’assurer les suivis des décisions pour le Sénat (règlements, procédures, changements dans les programmes) et pour les instances d’approbations de l’Université d’Ottawa le cas échéant.

Expérience :

QUALITÉS ESSENTIELLES

  • Expérience en gestion de projets, en gestion de priorités et à organiser le travail en fonction d’échéanciers stricts.
  • Expérience dans l’élaboration et dans la mise en œuvre de stratégies et plans d’activités.
  • Expérience en communication et en rédaction administrative complexe dans les deux langues officielles.
  • Connaissance approfondie des programmes scolaires au niveau secondaire, collégial et universitaire (1er cycle et études supérieures), en ce qui a trait notamment à la structure des programmes et au cursus.
  • Connaissance approfondie des règlements universitaires et expérience dans l’interprétation et la mise en application de ces derniers.
  • Fortes aptitudes dans le développement et l’utilisation de systèmes informatisés et des logiciels nécessaires à l’accomplissement de ses tâches.
  • Aptitude à travailler sous pression.
  • Aptitude d’analyse critique et capacité de raisonnement rigoureux.
  • Très fortes aptitudes interpersonnelles et preuve d’un grand leadership.

Défis particuliers

La gestion du développement des programmes d’études ne peut être faite qu’en fusionnant les règlements et les procédures administratives avec les particularités des divers programmes d’études, tout en maintenant une harmonie et une complicité entre les diverses parties. Ce travail d’intermédiaire impose l’établissement de priorités et de stratégies innovatrices tout en exerçant un sens aigu de l’analyse et de la résolution de problèmes complexes. Cette double allégeance est propre à ce poste, elle est très particulière et demande une bonne compréhension de tous les enjeux et un bon sens de diplomatie.

À cause du mouvement continu des professeurs qui comblent les postes de direction (mandat de 3 ans renouvelable), le gestionnaire devient la mémoire corporative de l’Université en ce qui a trait aux programmes d’études. Les changements fréquents aux méthodes et aux processus sont omniprésents et demandent une forte aptitude en gestion, en planification et en négociation. Son mandat est continuellement appelé à changer.