Bureau de la recherche
et de la déontologie
recherche-research@ustpaul.ca
Téléphone: 613-236-1393
1-800-637-6859
Liens rapides
Print Imprimer

Guide-conseils

Caractéristiques d’une bonne demande

  1. La demande
  2. Les lettres d’appréciation
  3. L’appréciation du département
  4. Le plan de travail
  5. Les dates limites

1-  La demande

Une « bonne » demande démontre au comité de sélection que le candidat mérite de recevoir une bourse prestigieuse. Elle

  • contient tous les renseignements requis présentés de manière claire et concise;
  • ne comporte aucune erreur d’orthographe, de grammaire ou de fait;
  • est cohérente du début à la fin;
  • convainc le comité que le candidat sait planifier et orienter sa carrière en recherche;
  • présente vigoureusement les qualités et les réalisations du candidat;
  • fait ressortir l’enthousiasme et l’engagement du candidat;
  • convainc le comité qu’il est fort probable que le candidat terminera avec succès son programme, sans retard indu.

2- Les lettres d’appréciation

i) Sélection d’un appréciateur

  • Idéalement, l’appréciateur doit connaître le candidat et ses travaux depuis au moins deux ans.
  • L’appréciateur doit pouvoir écrire avec enthousiasme au sujet du candidat et de son plan de travail.
  • L’un des appréciateurs devrait être superviseur du programme de maîtrise ou de doctorat.
  • Les candidats ne doivent pas oublier d’envoyer un exemplaire de leur curriculum vitae et de leur plan de travail à chacun de leurs appréciateurs.

Conseil : Un candidat aurait intérêt à prendre rendez-vous avec chacun des appréciateurs pour leur donner tous les renseignements utiles à son sujet et au sujet de sa demande. Il devrait rappeler aux appréciateurs ses réalisations et ses bonnes notes, les informer de ses compétences, de ses études et de ses antécédents professionnels, ainsi que de toute compétence particulière dont ils ne seraient pas au courant.

Cette démarche permettra aux appréciateurs de porter un jugement éclairé. À défaut de pouvoir le faire en personne, un candidat devrait communiquer ces renseignements par écrit à ses appréciateurs.

ii) La lettre d’appréciation

  • Appuyer avec enthousiasme le candidat et son plan de travail.
  • Refléter les compétences et les réalisations antérieures du candidat.
  • Mettre l’accent sur l’aptitude du candidat à effectuer des travaux de recherche avancée.
  • Faire ressortir les forces et les caractéristiques personnelles qui permettent de croire que le candidat pourra achever son doctorat avec succès et sans retard indu.
  • Faire voir en quoi le candidat est de calibre supérieur et pourquoi il devrait bénéficier d’une bourse.
  • Étayer les renseignements fournis par le candidat dans sa demande.

3- L’appréciation du département

  • Sert à comparer et à classer les candidats d’un département.
  • Fait valoir les points forts et les lacunes du rendement d’un candidat, de ses aptitudes et de son plan de travail proposé.
  • Peut contribuer à atténuer les commentaires des répondants.

4- Le plan de travail

La description du plan de travail doit :

  • Être bien rédigée, tout en évitant le langage technique et la terminologie spécialisée.
  • Être développée soigneusement et utiliser l’espace alloué de manière efficace.
  • Démontrer l’originalité et l’importance du sujet de recherche ainsi que la contribution éventuelle de la recherche à l’avancement des connaissances dans le domaine.

5- Les dates limites

Le respect de la date limite est primordial. Une demande reçue en retard est automatiquement rejetée.

 

Pour plus d’informations, contactez :

Bureau de la recherche et de la déontologie

Téléphone : 613 236-1393, poste 2323