Université Saint-Paul
info@ustpaul.ca
Téléphone : 613-236-1393
1-800-637-6859
Liens rapides
Print Imprimer

Historique de l’Université Saint-Paul

Les origines de l’Université Saint-Paul remontent au 26 septembre 1848, date de la fondation du Collège de Bytown par Mgr Joseph-Eugène Guigues, o.m.i., qui en confia officiellement la direction aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée en 1856.

Le Collège prit le nom de Collège d’Ottawa en 1861. Le 15 août 1866, il fut élevé au rang d’institution universitaire par le gouvernement de l’Union. Par lettres apostoliques de Léon XIII, en date du 5 février 1889, le Collège d’Ottawa devint aussi une université de droit pontifical. Pour répondre aux exigences de la constitution apostolique Deus Scientiarum Dominus de Pie XI sur la réforme des études dans les universités catholiques, la direction de l’Université procéda à la refonte de la charte pontificale, qui fut approuvée par Rome le 15 novembre 1934. Auparavant, la charte civile, elle-même refondue, avait reçu la sanction de la législation ontarienne le 18 avril 1933. C’est à compter de cette date que le nom officiel de l’institution fut « Université d’Ottawa ».

Durant les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale, les progrès de l’Université furent considérables. En 1965, elle comptait neuf facultés et quatre écoles. Cette année 1965 marqua la fin d’une étape et le commencement d’une nouvelle. En effet, le 1er juillet, en vertu d’une loi de la province d’Ontario et après de laborieuses négociations entre l’Université et le gouvernement, l’institution jusqu’alors désignée « Université d’Ottawa » prit le nom d’« Université Saint-Paul », tout en conservant les deux chartes, civile et canonique, qui la régissaient jusqu’à ce moment. En même temps, le gouvernement créa une nouvelle institution sous le nom d’« Université d’Ottawa », à laquelle l’Université Saint-Paul cédait la plus grande part de ses biens meubles et immeubles. Les deux universités devenaient un ensemble fédératif qui, par entente mutuelle, devait se partager les facultés.

En plus de conférer ses propres grades, l’Université Saint-Paul se réserve le droit de présenter ses candidats au Sénat de l’Université d’Ottawa pour la collation conjointe (Université Saint-Paul — Université d’Ottawa) des certificats, des diplômes et des grades civils.

Les deux universités se considèrent comme complémentaires. L’Université Saint-Paul nomme huit membres au Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa. Le recteur de l’Université Saint-Paul est membre du Sénat de l’Université d’Ottawa et les facultés de l’Université Saint-Paul y sont représentées par leur doyen, leur secrétaire et un professeur élu par ses collègues. Il y a également échange de professeurs et reconnaissance réciproque de cours entre les deux institutions.

L’Université Saint-Paul, forte d’une longue tradition, a pleine conscience de sa mission particulière et de ses possibilités. Sa situation géographique, son caractère bilingue, sa fédération avec l’Université d’Ottawa, son corps professoral compétent et diversifié sont autant de facteurs qui contribuent à la richesse de la formation universitaire et de la culture chrétienne qu’elle veut assurer.